Pourquoi a-t-on de la couperose (rougeurs, rosacée du visage) ? Quels sont les traitements anti-rougeurs?

Fox, George Henry () Photographic illustrations of skin diseases



Cette affection  concerne principalement les personnes de 20 à 70 ans avec une fragilité plus prononcée pour les personnes entre 30 et 50 ans ayant un teint clair. 
Elle touche à l'heure actuelle 10 % de la population canadienne, et 4 millions de Français, avec 8 personnes sur 10 concernées !


 

 

 

Quand et comment la rosacée apparait ?



Cette rougeur se produit lorsque les vaisseaux sanguins du visage se dilatent et se remplissent de sang. Le fard disparaît lorsque les vaisseaux sanguins reprennent leur taille normale. La rosacée se manifeste alors par de petits boutons rouges, des rougeurs sur le visage, les joues, le nez et le menton.




La couperose chez la femme et l'homme



Si la rosacée se retrouve plus souvent auprès de la population féminine, chez les hommes elle prend une forme inflammatoire : le rhinophyma. Il se concrétise par un nez rouge violacé, bosselé et enflé, souvent le résultat d'une couperose non traitée.


Les stades évolutifs de la couperose



En dehors de l'exemple d'inflammation cité ci-dessus, la rosacée peut évoluer de différentes manières :


les rougeurs peuvent s'accentuer et la peau devenir très sèche ;

l'apparition de boutons rouges (papules) simples ou avec pus (pustules) sur le visage ;

la rosacée oculaire : les yeux sont irrités, brûlants, et les paupières rouges et enflées.


Sans traitement, la rosacée disparaît rarement seule et tend à s'aggraver au fil du temps. Dans la plupart des cas, elle est cyclique ; ce sont des poussées de couperose régulières, suivies par des semaines ou des mois d'absence de rougeurs.


L'acnée rosacée chez l'adulte



Il ne doit pas être confondu avec la forme d'acné des adolescents. Chez l'adulte, on note l'absence de points noirs et de boutons blancs, mais la présence de petits boutons rouges.


Pourquoi a-t-on de la couperose ?



Les facteurs sont encore réduits à des hypothèses, les causes pourraient être :


  • la présence de bactéries, ou champignons,
  • un dysfonctionnement du tissu conjonctif
  • les émotions fortes. 

Qu'est-ce qui provoque les poussées de couperose ?

Lorsque l'on est atteint de rosacée, il est nécessaire d'éviter les facteurs déclenchants, qui augmentent le débit sanguin de la peau :
  • l'exposition au soleil et au UV, les ultra-violets peuvent endommager la peau et laisser les vaisseaux dilatés en permanence,
  • les bains chauds,
  • les boissons chaudes, l'alcool,
  • les mets épicés,
  • l'effort physique,
  • le stress émotionnel.

Les différentes techniques de chirurgie utilisées en cas de couperose



Lorsque la rosacée a laissé des cicatrices apparentes et disgracieuses, et surtout dans sa forme accentuée – le rhinophyma, un seul recours sera possible : la chirurgie. À noter que les interventions sont à effectuer durant l'hiver.


La chirurgie au laser ou lampes pulsées



Généralement, ce traitement nécessite entre une à trois séances par zone affectée. Ces techniques ont l'avantage de ne laisser que peu de cicatrices, néanmoins elles peuvent provoquer des ecchymoses et un rougissement temporaire. À savoir que le traitement n'est pas définitif, si des lésions réapparaissent, il faudra prévoir de nouvelles séances.


La dermabrasion



La couche superficielle de la peau est frottée avec une brosse à rotation rapide, c'est une action abrasive, très douloureuse.


 

L'électrocoagulation



Cette technique vise à coaguler un à un les vaisseaux sanguins, à l'aide d'une fine aiguille de bistouri électrique. Cette méthode comporte des risques de dépigmentation de la peau.

Diminuer naturellement la couperose

Bien que le traitement médical soit parfois indispensable, il est important pour les personnes souffrant de rosacée, d'identifier les substances et les situations conduisant à des poussées. Une fois ces facteurs déclenchants identifiés, elles seront à même de les éviter.

Des traitements efficaces aux huiles efficaces (à appliquer avec précautions) ont été identifiés par des aromathérapeutes, voir les recettes dans notre article suivant


Source:
Passeport santé

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Faire soi-même son soin anticellulite aux huiles essentielles

L'améthyste en lithothérapie : significations et utilisations

Lithothérapie : le quartz rose, propriétés et indications